close
TV Chronik TV Chronik
Search
Express : Spécial TCA Summer Press Tour 2009 – NBC et FOX

Quelques infos glanées lors du TCA Press Tour (rencontre bi-annuelle entre la presse, les chaînes de télé et les acteurs venant présenter et discuter de leurs programmes) de NBC et de la FOX au cours de cette semaine (il n’y a aucun spoiler dans ce qui suit).

NBC

Trauma- Le drama apocalyptique Day One, prévu pour la mi-saison, pourrait ne durer qu’une saison. “Nous avons toujours considéré Day One comme un grand événement et pas forcément comme une série qui pourrait revenir en deuxième saison,” a précisé Angela Bromstad, la responsable des programmes de prime time du network.

- Bromstad estime que Bryan Fuller a su remettre Heroes sur les bons rails. Le créateur de Pushing Daisies, de retour au sein de l’équipe scénaristique pour les derniers épisodes de la saison 3, a depuis quitté la série pour développer de nouveaux projets (cf news 23/06). La dirigeante souligne que le budget de la série fantastique a été revu à la baisse avec une coupe d’une fourchette de 300 000-500 000 $ par épisode.

- Concernant l’échec de Kings, Bromstad pointe du doigt la complexité de la série : “Dans un marché très concurrentiel, les gens veulent tout de suite savoir de quoi il retourne,” dit-elle. “C’était un concept très complexe… trop difficile à vendre dans un spot de 30 secondes.”

- Southland, le cop show de John Wells, sera un peu moins feuilletonnant pour sa 2ème saison et ses intrigues se concentreront plus sur les personnages incarnés par Regina King et Ben McKenzie. “Nous avons procédé à quelques réajustements artistiques. Je crois qu’ils ont voulu trop en faire dans les six premiers épisodes,” déclare Bromstad.

- Si Trauma, l’un des nouveaux dramas médicaux de la chaîne, en met plein la vue dans son pilote avec de multiples explosions en tout genre, il ne faut pas s’attendre à “ce que le monde éclate chaque semaine”, déclare son créateur Dario Scardapane. “La série s’intéressera avant tout aux gens impliqués dans ces événements traumatiques et les personnes qui leur viennent en aide”, confie Jeffrey Reiner, l’un des producteurs exécutifs. Acteur de cinéma (”Antwone Fisher”, “Lions et agneaux”, “Notorious”), Derek Luke se prend pour un acteur français lorsqu’il évoque son arrivée sur le petit écran : “Je ne viens pas vraiment à la télé. Je raconte juste une histoire filmée sur un medium différent.”

FOX

Fringe- Kevin Reilly et Peter Rice, les deux patrons du network, se réjouissent de l’accueil réservé à Glee, la dramédie musicale produite par Ryan Murphy. “Il se passe vraiment quelque chose autour de la série,” déclare Reilly, en faisant notamment référence au succès de la série lors du récent festival Comic-Con. “Nous croyons vraiment qu’il existe un noyau de fidèles pour cette série. Nous ne nous attendons pas à ce qu’elle devienne le plus grand phénomène de l’automne. Globalement, nous sommes satisfait de notre stratégie employée (note : avoir diffusé le pilote en avant-première au printemps) et cela a plutôt bien fonctionné.”

- D’autres infos sur Glee : Les 13 épisodes commandés sont déjà en boîte; Une première bande originale tirée de la série pourrait sortir au mois de novembre et, si tout se passe bien, une seconde dès décembre. Une soixantaine de chansons ont été produites jusqu’ici, ce qui ouvre la porte à de nombreux volumes.

- A propos de Fringe : Jeff Pinkner, l’un des producteurs exécutifs, souhaite éviter que l’aspect mythologique prenne trop d’importance dans les intrigues à l’image de ce qui s’était passé avec Alias; John Noble (Walter) et Joshua Jackson (Peter) passent beaucoup de temps ensemble en dehors du tournage; apparu pour la première fois dans le final de la saison, Leonard Nimoy “peut rester dans la série autant de temps qu’il le souhaite”, affirment les producteurs. “Spock” a déjà tourné un épisode de la saison 2; à l’origine, la révélation-choc faite à la fin du dernier épisode de la saison 1 ne devait pas intervenir avant le terme de la 3ème saison, mais les producteurs ont estimé que les téléspectateurs étaient prêts à l’encaisser dès cette année. Enfin, Fringe rendra hommage à X-Files –à laquelle elle est souvent comparée- dans un épisode de la saison 2.

- Une diffusion des six derniers épisodes de King of The Hill est de plus en plus improbable.

(photos Trauma et Fringe : NBC et FOX)

Bookmark and Share

arrow5 Comments

  1. 10:30

    Toujours intéressant d’avoir l’avis des différents producteurs,… Je suis très enthousiaste pour Glee. Et malgré une saison 1 moyenne, je garde confiance en Fringe pour se développer en saison 2.

  2. 11:32

    Je te trouve sévère avec Fringe : certes la série n’a pas inventé grand chose, c’est le moins que l’on puisse dire, mais l’ensemble de la première saison est très correct (c’est très bien produit et les personnages sont plutôt sympa, enfin… surtout Walter et Peter) et la fin donne vraiment envie de revenir pour la saison 2.

    Au final, la série paie la réputation de son créateur et tout le tapage qui a été fait autour. Si Fringe n’avait pas fait autant de bruit pour son lancement, la déception ressentie par de nombreuses personnes seraient sûrement moindre.

    D’un autre côté, peut-être porterais-je un jugement plus réservé si la série n’était pas produite par J.J. Abrams (dont je suis un peu fan) et ne possédait pas Josh Jackson dans son casting (Ah ! Le pouvoir de la “Creek”). ;-)

  3. 6:28

    J’aime bien Fringe. Mais c’est une série un peu plan plan. C’est un cop show fantastique à peu de choses près.

    Et à part Walter, je ne trouve pas les autres personnages sympathiques. Olivia, n’en parlons pas. Elle m’indiffère tellement elle est fade. Et Peter ne sert pas à grand chose dans la saison 1. Son seul avantage est d’être incarné par le Pacey Witter de Dawson.

    Fringe est frustrante car on sent le potentiel mais l’épisode n’ose pas ou pas assez ou finit trop tôt. J’attends la saison 2 pour me faire une vraie idée de la série et de son plan global.

  4. 6:45

    Je dirais rien sur Fringe mais ça me laisse de marbre quand même pour le moment (même si l’ennui pointe moins en cette fin de saison qu’au début). Cela dit, c’est quand même la mythologie de la série qui est la plus intéressante pour le moment alors bon…

    Bref, non, ce qui est une bonne nouvelle dans tout ça, c’est que les chaînes prennent peut-être enfin conscience qu’une histoire peut tenir sur 13 épisodes seulement et ne pas rallonger la sauce inutilement (quoiqu’en cas de succès, j’ai quand même des doutes sur le fait de s’y tenir, voir les cas de mini-séries transformées en série, ce qui me donne aussi l’impression qu’ils n’y croient pas tellement et qu’ils se protègent un peu de cette façon)…

  5. Antoine
    12:37

    Day One pour une saison… un coup de pub pour que la série marche :)
    Voyons Angela, nous ne sommes pas si naïfs… ;-)

    Chuck ne revenant qu’en mars, Fringe est la série que j’attends le plus à la rentrée..!
    Alors pour répondre à certains commentaires, oui, le début m’a moi aussi laissé de marbre… trop complexe, trop lent (le format 50 minutes n’était pas approprié je pense, revenir aux 40 minutes est la bonne solution), trop déjà vu…
    Mais que dire de la fin!
    Pour moi, Fringe a véritablement décollé avec l’épisode 11…
    J’espère que la saison 2 tiendra toutes ses promesses, ce qui n’est pas évident avec J.J ;-)
    Mais moi j’y crois :)

Leave A Comment

Articles similaires: