close
TV Chronik TV Chronik
Search
Officiel : le spin-off de Gossip Girl racontera l’adolescence de Lily

Stephanie Savage et Josh SchwartzFinalement, le spin-off de Gossip Girl est bel et bien en train de prendre forme et après tout un tas de rumeurs non confirmées ou démenties, il aura pour sujet l’adolescence de Lily Van der Woodsen (incarnée par Kelly Rutherford dans la série mère), la mère de Serena (Blake Lively), dans les années 80.

Le pilote, imaginé par Josh Schwartz et Stephanie Savage (les créateurs de GoG), sera produit à travers un épisode de la saison 2 de Gossip Girl qui sera diffusé le 11 mai prochain. Un procédé qui ressemble à celui utilisé pour Private Practice avec Grey’s Anatomy sauf que dans le cas présent, il s’agira d’un prequel, soit ce que la récente trilogie de Star Wars avec le jeune Anakin Skywalker est à celle des années 70 et 80 avec le grand méchant Dark Vador torturant Mark Hamill.

Le pitch : après s’être froissée avec ses parents, Lily Rhodes est forcée d’emménager chez sa soeur -le vilain petit canard de la famille- qui vit dans un quartier pauvre de la Vallée en Californie. Du jour au lendemain, elle quitte le luxe et son pensionnat pour gosses de riches pour les excès de Sunset Strip et l’école publique qu’elle s’amusait à railler. Eh bien sûr, un beau jour, Lily croisera la route du musicien Rufus Humphrey (Matthew Settle dans GoG) avec lequel elle vivra une aventure (à l’origine d’un secret révélé dans la saison 2, mais chut !). Rien ne dit que celui-ci fera son apparition (dans le series finale peut-être ?).

Schwartz et Savage produiront le spin-off avec Bob Levy et Leslie Morgenstein. Mark Piznarski, réalisateur du pilote de Gossip Girl, devrait réaliser ce “backdoor pilot” en location à Los Angeles.

Kelly RutherfordSoucieux de ne pas porter atteinte à Gossip Girl, le duo de scénaristes-producteurs a choisi de situer le spin-off dans un autre endroit (la Californie au lieu de New York) et dans une autre époque (les années 80 au lieu des années 2000). “Il n’était pas question de bouleverser l’alchimie de notre distribution - tous sont primordiaux à la série,” déclare Savage. “Nous ne voulions pas non plus diluer New York City en tant que personnage.”

Avec ce système de prequel, des versions différentes de même personnages existeront donc dans deux séries. “Nous envisageons la possibilité de raconter des histoires se chevauchant et d’introduire des personnages qui apparaîtront dans le passé et le présent - en espérant qu’ils enrichissent les deux séries,” raconte Schwartz. ” Nous aimons explorer la mode, la pop culture, la musique et un univers intense qui est juste un peu plus fun que celui que nous vivons actuellement. L.A. dans les années 80 fait parfaitement l’affaire,” conclut le créateur de Newport Beach.

Alors, séduit(e) ?

(source : Hollywood Reporter; photo haut Stephanie Savage et Josh Schwartz; bas : Kelly Rutherford - The CW)

Bookmark and Share

arrow9 Comments

  1. 10:54

    Assez pathétique, comme idée…

  2. Cole
    11:22

    L’idée n’est objectivement pas mauvaise mais j’ai peur que la série cannibalise la série originale et que le public ait du mal à garder ses reperes entre une Lily qui a 20 ans à 20h puis le double à 21h ! Enfin, perso, ça ne me branche pas du tout.

    En tout cas, entre Melrose Place 2 et donc le spin off de GG qu’ils avaient tous les deux démenties, la CW est décidement la reine des vrai faux happening !

  3. 11:54

    L’idée est assez osée vu que la série se passera dans les années 80. Pas de portable, pas d’internet,… il faudra voir tout le travail sur le look, les décors,… ça ne m’enthousiasme pas mais ça a le mérite d’être assez original pour un network comme la CW.

    Comme Cole la différence entre les deux Lilly risque d’être assez perturbant.

  4. 11:58

    L’esprit années 80 et le pitch “original” ne me déplaît pas. Ca pourrait être plus rassembleur que Gossip Girl car ça s’adresserait alors à une tranche d’âge un peu plus large : les parents et les enfants pour la nostalgie. Sauf si c’est encore très très ado.

  5. Cole
    12:38

    Pour répondre à Tao, tant mieux pour les portables lol ! Si il y a bien quelque chose que je ne supporte pas dans GG, c’est quand tout le lycée sort son portable en même temps, c’est cliché, ça m’enerve !

  6. 1:47

    Exact Cole, ça m’énerve aussi les portables sonnant sans arrêt. Cela dit, les jeunes d’aujourd’hui sont ils prêt à suivre une série sans portable, avec de vieux téléphones et les coiffures qui vont avec ? On a vu ce que cela donnait avec Reunion. ça ne me dérangerait pas mais la cible de la CW vise avant tout les jeunes. Seront ils prêt à suivre une série sur la génération de leurs parents ?

  7. 1:49

    Ah ben moi je trouve l’idée très alléchante, j’apprécie de plus en plus la saison 2 de Gossip Girl donc un retour dans le passé est à la fois osé et prometteur à mon goût.

    Ca nous changera des séries qui prennent place dans la Californie des années 2000 sur la CW.

  8. Paul
    8:22

    à crai dire je trouve ça assez naze… Comment veulent-ils passionner des telespectateur avec une histoire dont ils connaissent la fin (qui n’a bien sûr pas de véritable fin dans la série originale) mais aiderai juste à connaitre un peu mieux l’histoire entre 2 personnes (dont tout le monde se fiche royalement)?
    La seule chose qui me parait interessant, c’est les annees 80 à los angeles, mais sinon… -_-’

  9. Ben
    8:49

    Même si la saison 2 de Gossip Girl prend (enfin) un peu d’épaisseur et d’intérêt, je ne vois pas l’intérêt de lancer si tôt un spin-off, d’autant que même si la série mère s’en sort, on est loin du hit.
    Moi, ça ne m’inspire rien de bon tout ça…

Leave A Comment

Articles similaires: